top of page

Etat du Basileus de Skaza

skaza.png

Armoiries de l'Etat du Basileus de Skaza

"Échiqueté de sable et d'argent à la couronne d'épines de gueules. En abîme une tête de roi de carnation, couronnée d'or, chevelue de sable et animée d'azur"

 

Prédicat et titulature du souverain:

Sa Plus Haute Importance le Basileus de Skaza

Rang de préséance après le Tyran d'Olethros: 49

Coups de canon: 38

Capitale: Shanbon

Peuple: Gréciens, Ritaliens, Franociens, Balkaniens

Dynastie: Skaza (Franocienne et Teutonienne)

Skaza final 109690.jpg

Tartan de l'Etat du Basileus de Skaza

Skaza Aymar.png

Sa Plus Haute Importance

le Basileus de Skaza

Ministre de la Production Viticole d'Olethros

© Chancellerie d'Olethros 2018

Skaza Amaury.png
Skaza blason.png

Sa Plus Haute Importance

Aymar

Basileus de Skaza

Ministre de la Production Viticole d'Olethros

© Chancellerie d'Olethros 2018

Skaza Augustin.png

Sa Plus Haute Importance

le prince Augustin

fils du Basileus de Skaza

© Chancellerie d'Olethros 2018

Skaza Amaury.png

Sa Plus Haute Importance

le prince Amaury

héritier du Basileus de Skaza

© Chancellerie d'Olethros 2018

Skaza princes.png

Leurs Plus Hautes Importantes

les princesses de Skaza

Le territoire de Skaza a été, depuis les temps immémoriaux, c'est à dire au moins depuis l'an 950, une principauté menée par un Basileus. Le premier, Hugues, fut un aventurier d'origine Teutonienne. Très jaloux de son autonomie, il parvint à rester autonome et puissant au sein du duché d'Intoxica.

 

Lorsque ce duché tomba enfin dans l'escarcelle astorgienne avec les tyrans Gonzague IX et Elektra pour donner naissance à la deuxième maison d'Intoxica, les Basileus de Skaza, qui avaient oeuvré depuis des générations pour l'intégration d'Intoxica à la tyrannie, furent récompensés par la création, en 1510, d'un statut officiel d'autonomie de leur territoire.

Ce statut fut augmenté en 1711, par Gonzague XII d'Olethros, en un statut d'Etat souverain et indépendant, en raison des bons et loyaux services des Basileus de Skaza à la tyrannie d'Olethros.

bottom of page