top of page

Archiprincipauté-Corsaire de Petos

petos.png

Armoiries de l'Archiprincipauté-Corsaire de Petos

"D'argent chapé d'azur, chargé d'un navire du champ, accompagné de deux badelaires de gueules"

 

Prédicat et titulature du souverain:

Son Intrépide Combattant l'Archiprince-Corsaire de Petos

Rang de préséance après le Tyran d'Olethros: 65

Coups de canon: 22

Capitale: Rikici

Peuple: Pyrat, Zaziat, Zarab

Dynastie: Belgrahm (Franocienne)

Petos 108162.jpg

Tartan de l'Archiprincipauté-Corsaire de Petos

Son Intrépide Combativité

et Illustre Autorité

Alexander Belgrahm

Archiprince-Corsaire de Petos

Ministre d'Etat des Communications

de la Tyrannie d'Olethros

© Chancellerie d'Olethros 2019

Petos Stephane.png

Son Intrépide Combativité

et Illustre Autorité

Studia Mekinopolis

Archiprincesse-Corsaire de Petos

Ministre Déléguée du Cinéma

de la Tyrannie d'Olethros

© Chancellerie d'Olethros 2019

Petos Stephanie.png

La dynastie des chevaliers corsaires de Belgrahm, issue de Synitheia, vint se fixer vers 1620, à l'époque d'Astorg XIII, sur l'île de Petos, en royaume pirate de Nenkohliso. 

C'est grâce à l'amitié indéfectible entre le chevalier corsaire Stefanus Belgrahm, sujet Synithéin issu d'une lignée franocienne, et Ottokar VIII, tyran d'Olethros et grand-duc de Synitheia, que ce dernier gratifia Stefanus d'un Etat archiprincier-corsaire en l'île de Petos, en 1645.

En effet, Ottokar VIII luttait pour imposer le pouvoir olethrosien dans les îles du Sud, et notamment contre l'hégémonie du royaume pirate de Nenkohliso. Le tyran Ottokar VIII laissa d'ailleurs sa vie dans ce combat difficile l'année d'après.

Depuis lors, les Belgrahm, archiprinces-corsaires de Petos, sont les plus fidèles serviteurs de l'Etat olethrosien dans les îles du sud.

bottom of page